L'édito du Président : 2020, une année VUCA ?

Le 26 décembre 1991, l’Union Soviétique s’écroulait et entraînait dans sa chute une époque marquée par une bipolarisation à l’extrême des relations internationales. Le monde qui émergeait alors des cendres chaudes de cet affrontement idéologique laissait les États-Unis comme seule superpuissance et présentait le multilatéralisme comme une promesse de jours meilleurs durant lesquels la crainte d’une guerre nucléaire n’avait pas sa place. 

 
Mais le rêve d’une paix universelle entre les nations est malheureusement semblable au supplice de Tantale, fils de Zeus condamné à souffrir de la faim et de la soif quoiqu’entouré d’eau et de nourriture. La menace changea de forme et le monde se « complexifia ». C’est ainsi que l’Army War College aux États-Unis décrivit, au début des années 90, le monde résultant de la Guerre Froide comme « Volatility, Uncertainty, Complexity et Ambiguity » (Volatile, Incertain, Complexe et Ambiguë), résumé sous l’acronyme VUCA. Aujourd’hui, il est tout autant utilisé par les états-majors pour décrire les nouveaux théâtres d’opérations sur lesquelles ils sont amenés à opérer que par les économistes pour décrire le monde digitalisé et hyper concurrentiel que nous connaissons. 
 
La Volatilité renvoie à l’instabilité de situations qui peuvent évoluer de manières imprévisibles et rapides.
L’Incertitude est le propre de situations qu’on ne peut prédire, des résultats espérés mais non garantis, d’effets de surprise comme l’émergence d’une concurrence inattendue ou bien encore d’une modification de l’environnement législatif. 
La Complexité se rapporte au nombre croissant d’interactions des différentes composantes d’un environnement. 
L’Ambiguïté désigne la difficulté de distinguer sans risque des situations, des relations de cause à effet ou encore la signification de textes réglementaires qui peuvent s’interpréter de différentes manières. 
 
Le rapprochement avec la situation de nos entreprises face à un secteur d’activité de plus en plus complexe est aisé. Concurrence déloyale des pays de l’Est et des plateformes, LOM et directives européennes qui bouleversent notre cadre législatif, transition énergétique et pluralité des énergies, digitalisation etc.
Nous connaissons une période de bouleversements multiples et protéiformes et l’avènement de cette nouvelle décennie en est le point culminant. C’est maintenant que nous devons prendre les bonnes décisions pour protéger nos entreprises. C’est au sein du Sntl que nous serons plus fort. 
 
Je vous souhaite à vous, à vos proches et à vos salariés, une très belle année 2020. 
 
 
Hervé Street, Président du Sntl

Le Sntl

Syndicat professionnel, regroupe à l’échelon national les entreprises de transports légers de moins de 3,5t de PTC dans leur diversité : services rapides, courses, tournées,...En savoir plus


Nous contacter

  • Adresse: 19 boulevard Malesherbes - 75008 Paris

  • Téléphone : 01 55 27 37 27

  • Email : contact@Sntl.fr