L'édito du Président : Les vacances de Monsieur Hulot

La sonnerie retentit, elle annonce le retour de ce rituel annuel qu’est la rentrée. Au son de cette petite cloche, qui prend pour certains des allures de tocsin, chacun lâche sa pelle, repli sa serviette, range son short et se dirige d’un pas lourd de nostalgie vers son bureau. L’ex-vacancier redevenu travailleur chasse de son esprit les souvenirs d’apéritifs qui traînent jusqu’au crépuscule, les chants de supporters d’une coupe du monde deux étoiles, les doux moments passés en famille et l’odeur d’une nature gorgée de soleil. Brutalement, la sonnerie stridente du réveil, le fracas des bouchons, l’odeur aigre-douce des transports en commun, les contraintes horaires et les blagues de plomb de la machine à café redeviennent son quotidien.
 
Pourquoi ne pas prendre exemple sur Monsieur Hulot à qui les plages de la Côte d’Émeraude manquaient trop et qui a décidé de lâcher son maroquin pour retrouver ses espadrilles ?
 
Parce que nous sommes des chefs d’entreprise et que nous avons la responsabilité de faire marcher nos sociétés. Ce ne sont pas nos états d’âme qui vont prospecter de nouveaux clients, organiser les tournées ou payer nos salariés. Ce ne sont pas nos rêves de soleil éternel qui vont négocier des prêts à la banque, payer les amendes ou entretenir nos flottes.
 
Parce que nous sommes des hommes et des femmes engagés dans un syndicat qui a pour objectif de défendre nos pairs et nos métiers. Sur nos bureaux, s’empilent des dossiers intitulés « IK vélo », « transition écologique », « concurrence déloyale », « chronotachygraphe » « fiscalité », « plateformes numériques », etc.
Tous ces sujets feront le transport léger de demain et deux choix s’offrent à nous. Nous pouvons les abandonner sur la plage et regarder la marée les emmener loin de nos préoccupations ou nous nous en saisissons et nous écrivons ensemble l’avenir de notre profession.
 
Alors, chers collègues, je vous souhaite à tous une très bonne rentrée. Remettons-nous au travail et, ensemble, battons-nous pour que le transport léger de marchandises ne soit jamais la jungle économique que certains imaginent.
Et rappelez-vous, si la rentrée est un immuable rendez-vous, les vacances le sont aussi.
 

Hervé Street, Président du Sntl
 

Le Sntl

Syndicat professionnel, regroupe à l’échelon national les entreprises de transports légers de moins de 3,5t de PTC dans leur diversité : services rapides, courses, tournées,...En savoir plus


Nous contacter

  • Adresse: 19 boulevard Malesherbes - 75008 Paris

  • Téléphone : 01 55 27 37 27

  • Email : contact@Sntl.fr